Pablo Picasso, l'artiste universel

23/08/2019 12:25:12
Catégories : C'est cadeau !

Biographie Pablo Picasso

  

 

BIOGRAPHIE

  
Pablo Diego José Francisco de Paula Juan Nepomuceno María de los Remedios Cipriano de la Santísima Trinidad Mártir Patricio Ruiz y Picasso alias Pablo Picasso est un célèbre peintre espagnol né en 1881 à Malaga (Espagne) et décédé en 1973 à Mougins (Alpes-Maritimes, France).

Picasso est un artiste universel et l’une des plus importantes figures artistiques du XXe siècle, dont les œuvres d’art sont prisées par les collectionneurs du monde entier. L’une d’elles, dénommée “Nu au plateau de sculpteur” ferait partie du TOP 3 des ventes aux enchères.

Il est connu notamment pour sa célèbre peinture “Guernica”, une représentation tragique de la destruction de la capitale historique en 1937.

Considéré comme l’un des fondateurs du “cubisme”, cet artiste passionné a réalisé au cours de sa carrière plus de 50 000 œuvres dont environ 8 000 tableaux. Picasso ne se contentait pas de peindre, il réalisait également des dessins, des sculptures, des gravures, des tapisseries et des céramiques.

   

 

PARCOURS

  
Pablo Picasso commence à peindre dès l'âge de 8 ans. C’est tout naturellement qu’il intègre en 1896 l’école des Beaux-Arts à Barcelone (Espagne).

Très rapidement, une de ses peintures (“Science et charité”), imaginée par son père, va recevoir une mention honorifique lors d’une exposition des Beaux-Arts de Madrid.

Durant son adolescence, il réalise de nombreux croquis érotiques mais est aussi influencé par le modernisme catalan.

En 1898, un an après avoir partiellement étudié au sein d’un organisme culturel de Madrid qu’il avait intégré sur concours, Pablo revient sur ses pas, à Barcelone.

C’est en 1900 que sa carrière va réellement démarrer, il a 19 ans. Picasso représente l’Espagne à l’exposition universelle de Paris, avec sa toile “Les derniers moments”, puis décide de s’installer à Paris avec un ami dans l’atelier du peintre Nonell. Il vendra ses premières toiles dans la capitale. 

C’est à Paris qu’il passera la plus grande partie de sa vie.

  
INSPIRATIONS

  
Selon les événements de sa vie, Pablo privilégiait certaines couleurs et représentations. On a ainsi parlé de “période bleue” ou de “période rose” pour définir certaines œuvres de Picasso.

Bouleversé par le suicide de son ami Carlos Casagemas, Picasso utilise majoritairement la couleur bleue de 1901 à 1904, puis des teintes rougeâtres de 1904 à 1906 (les premières années de sa relation avec Fernande Olivier).

Une période d’influences africaines va également s’immiscer dans la carrière de Pablo. Il réalise ainsi en 1907 l’un des tableaux les plus importants de l’histoire de la peinture (“Les Demoiselles d'Avignon”), dans lequel les visages des personnages sont directement inspirés de masques africains en sa possession.

Pablo va ensuite réaliser des tableaux basés sur une récurrence des formes géométriques qui sera alors largement employé, notamment pour la représentation de ses portraits. On parlera alors de “cubisme”.

  
PRINCIPALES ŒUVRES

  
Les Demoiselles d’Avignon

Cette très grande toile (243,9×233,7 cm) réalisée en 1907 est la première de style cubiste. Cette peinture rompt avec tout ce qui a pu être fait avant.

Cette œuvre sera pointée du doigt à plusieurs reprises, en raison de sa composition mais surtout de son aspect provocateur. En effet, ce portrait de 5 femmes nues aux corps géométriques, avec le visage de face et le nez de profil, installent un malaise et semblent nous dévisager.

Le décor est inspiré d’une maison close barcelonaise et l’ensemble ne présente aucune perspective, seulement des courbes verticales et une palette de couleurs limitée : blanc, bleu, ocre et rouge.

La toile longtemps enfouie dans les ateliers ne sera appréciée et connue du grand public que 30 ans plus tard, lorsqu'elle sera exposée au MoMa (Museum of Modern Art), à New York.   

 

 

  

Guernica

Guernica est l’un des tableaux les plus connus du monde. Réalisé en 1937, il dénonce les bombardements de la ville de Guernica (Espagne) pendant la Guerre civile espagnole.

Cette huile sur toile était à l’origine une commande du gouvernement républicain espagnol. Il est devenu un véritable symbole de dénonciation de la violence.

Ses dimensions gigantesques (349,3 × 776,6 cm), ses nuances (noir et blanc avec quelques teintes de brun) et sa composition (animaux démembrés, personnages horrifiés, martyrisés, aux formes pyramides et triptyques) accentuent l’horreur de ce moment.

Cette œuvre est le fruit d'une quarantaine d’études préliminaires, dont une sélection de reproductions est exposée, notamment au musée de la résistance Henry Queuille, dans le département de la Corrèze. La toile est quant à elle exposée depuis 1992 au Musée national de la Reine Sofia à Madrid.

  

   



Pablo Picasso a poursuivi son questionnement sur les différents styles de peindre jusqu’à la fin de sa carrière. Sa technicité, son inventivité mais aussi ses prises de positions politiques ont fait de lui un véritable artiste modèle, à renommée internationale. 

Cet artiste est également l’un des plus prolifiques qu’il ait été permis de connaître. Idéaliste et engagé, il disait “La peinture n'est pas faite pour décorer les appartements. C'est un instrument de guerre offensive contre l'ennemi.”

   

  

Partagez ce contenu

Laissez un commentaire !

Vous devez vous connecter à votre compte pour laisser un commentaire.
Cliquez ici pour vous identifier.